dimanche 6 janvier 2008

Illusions d'optique




Voici une première étude des illusions d'optique. Je me suis basée sur ce petit livre qui répertorie de nombreux exemples associés à des petits jeux simples, d'observation ou de manipulation.

Petit rappel. Si je m'intéresse aux effets d'optique, c'est suite à la discussion que j'ai eue avec Poncer. Mon projet s'oriente vers la réalisation d'un jeu associant manipulation purement métaphorique à des exemples iconographiques visionnés sur écran. Chaque joueur est placé dans la situation d'expérimenter la chaîne de l'information. Pour cela il aura à sa disposition "une forme" dont il devra au maximum garantir son intégrité, et des cartes de type "attaque" et de "défense". C'est pour définir ces dernières que j'étudie les effets d'optique, afin d'associer à chaque illusion un phénomène que l'on retrouve dans la châine de fabrication ou de diffusion de l'info.

Une remarque avant toute chose : il ne faut pas que je tombe dans un jeu de manipulation trop graphique qui ferait perdre de vue l'intérêt du jeu porté sur l'actualité. L'association écran/papier est capitale mais ne doit pas être contraignante dans le déroulement du jeu... Cela étant dit, place à ma proposition d'association.

1. Effets produits sur un événement

Les Lumières
Ceci est un dégradé uniforme. Pourtant on voit apparaître au niveau des diagonales une zone plus claire. Mais si on isole cette partie (en masquant le reste avec une feuille par exemple), cette ligne disparaît...
>> ce que l'on voit, ce que l'on croit comprendre ne correspond pas à la réalité, notamment avec le recours à des mises en scène (lumières...)


Le plein et le vide
Cet exemple est célèbre : une forme, mais selon que l'on focalise sur le plein ou le vide, on voit un vase ou un visage.
>> une forme : 2 interprétations possibles
un reportage derrière lequel se cache un autre message, une autre idée, un intérêt économique, politique ? (image subliminale)


Les lignes droites
La superposition de ces rectangles noirs donne l'impression que les lignes sont fracturées.
>> effet produit par le montage : même si le montage emprunte des extraits de la réalité, l'effet produit est qu'il peut donner une toute autre impression que l'événement en lui-même.


La couleur
L'ajout d'une couleur autour d'une forme de couleur identique change la perception cette même couleur.
>> tout ajout sonore de commentaire ou de musique peut venir perturber la bonne compréhension d'un événement.

Les lignes droites
Ici, le simple ajout d'obliques fait que nous avons l'impressionq que les rectangles verticaux ne sont plus si verticaux que ca...
>> l'ajout d'élément graphique (habillage du journal télé par exemple) vient perturber la bonne compréhension globale d'une information.




2. Effets produits sur l'association d'évements entre eux

Les grosseurs
Des ronds de taille identique, selon les formes auxquelles il est associé peut paraître plus grand ou plus petit.
>> selon l'événement qui le précède ou lui succède, l'importance ou la teinte de l'information en seront modifiées.

1 commentaire:

Océane Lanouet a dit…

J'avais pas vraiment bien lu cet article, que je trouve trés pertinent. Poncer a été de bon conseil, mais surtout ça fais un moment que tu miroite sur les jeux d'optique... pour le coup c'est vraiment approprié a illustrer l'illusion que nous procure la TV par l'orchestration d'images. Tes premières pistes de transposition sont bien bonnes. En plus c'est pour des enfants, ça les tiendra en haleine de découvrir des procédés d'optique, ça les SURPRENDRA (ça nous amuse encore tous d'ailleurs).
Au fait, t'as 2 catalogues de "l'oeil moteur" aussi pour bosser ça ;)