samedi 15 décembre 2007

Agence Reuters...

video





Petite vidéo sur une bourde de l'agence Reuters qui a diffusé une dépêche comprenant un contre-sens conséquent... et image de correction.

On comprend alors pourquoi certain préfère un discours simplifié au maximum, fait de petites phrases chocs que l'on retient aisément, au discours alambiqué et complexe d'autres personnes (mais peut-être parfois plus instructif?). On aborde ici à la fois la question de la vulgarisation des information, indispensable pour pouvoir toucher un plus large public, mais aussi la question du format de retransmission de l'information. En effet, si les reportages télévisés n'étaient pas limités dans le temps (ou si les reportages dans la presse n'étaient pas limités au niveau du nombre de caractère), il n'y aurait pas de coupures dans le discours, qui amènent parfois à un total contre-sens comme dans le cas présent. C'est donc toute la difficulté du montage qui est ici mise en avant : les coupes sont nécessaires pour transmettre une information mais elles sont parfois aussi à l'origine d'une déperdition de l'authenticité du propos.

Aucun commentaire: