vendredi 29 février 2008

Breaking News

video

Voici la bande annonce d'un tout nouveau concept d'émission. Il s'agit de Breaking News, sur une chaîne du câble, Jimmy.

Le concept est simple : il s'agit d'une émission d'anticipation qui propose de réaliser un débat autour d'un événement fictif, à savoir dans le cas présent l'arrestation de Ben Laden (je reprécise que ces événements n'ont pas eu lieu !).

Je n'ai pas la chaîne en question, donc mon analyse ne peut en être très poussée. Toutefois, il me semble que sur nos chaînes, nous avons déjà suffisamment de "débats" intellectuels, où viennent en représentation de grands experts, pour en inventer un nouveau qui, de plus est basé pour la majeure partie sur des éléments fictifs. J'ai, pour ma part, déjà une certaine distance vis à vis des débats télévisé, bien trop souvent cantonnés à du verbiage ou dans le meilleur des cas à de la banalité. Bourdieu, dans Sur la télévision, nous met en garde contre les débats télévisés dont le niveau dépend bien souvent de la qualité de celui qui dirige le débat...

L'émission semble justifier ses choix par l'exemple de la chaîne belge RTBF annonçant la fin de la Belgique. Toutefois, cela me semble bien différent... Là où l'émission de la RTBF se voulait une prise de conscience des dangers et des dérives qui étaient en train de se dérouler sous nos yeux, sans qu'aucune attention ne lui soit accordée, l'émission Breaking News se veut beaucoup plus grand spectacle. Mais là encore, comme je n'ai pas vu l'émission, je suis peut-être très injustement agacée.

Mais là où cela m'intéresse, c'est que je suis tombée sur cette info en regardant le zapping de Canal+. Et l'espace d'un instant, je me suis demandée comment j'étais passée à travers cette info. Et je n'étais pas la seule à me poser la question, puisque Jack Lang, invité du Grand Journal de Canal+ s'est posé la même question.

Alors revenons sur cette ambiguïté. Si j'ai pu croire un seul instant que Ben Laden avait été arrêté, c'est que le contexte dans lequel j'étais pouvait me le laisser croire. Il s'agissait du Zapping de Canal+. Mais c'est surtout l'habillage des images qui reprenait celui des journaux télévisé qui était trompeur. La vidéo que j'ai mise ici est la bande annonce de l'émission. Et on voit bien que l'étendue des artifices des journaux télévisés est au service de cette fiction... Je vous laisse découvrir.

Aucun commentaire: